1914

12th Queen's Royal Lancers à Moy-de-l'Aisne

Après le succès des opérations menées par les unités montées pendant les guerres coloniales, l'Empire britannique engage ses troupes de cavalerie dès août 1914. Leur rôle est de charger les lignes ennemies. Cependant, leurs attaques s'avèrent inefficaces face aux canons et mitrailleuses adverses. L'avant-dernière opération à cheval sur le front occidental sera menée en 1914 lors de la Grande Retraite des Alliés.

Réduire

1914

Progression d'avant-poste

Régiment d'infanterie se lançant à l'assaut des positions allemandes dans les environs de Vic-sur-Aisne.

Réduire

1914

Pont de Vic-sur-Aisne

Pont détruit par les allemands pendants leur retraite sur le front du Chemin des Dames.

Réduire

1914

Saint-Quentin siège de l'armée allemande

Pendant la guerre, Saint-Quentin a souffert des bombardements et de l’occupation. Sous la botte allemande, la terreur règne. Tout moyen de communication avec le reste du pays est interdit. La logique de la machine de guerre du Reich impose que les territoires occupés soient directement considérés comme un réservoir de manœuvre et de vivres.

Réduire

1915

Laon sous l'occupation

Dès 1914, Laon est occupée par l'armée allemande. L'armée allemande procède à la germanisation du territoire et changent le nom des rues. Ils réquisitionnent produits et matériel. Il s'agit ici de la rue Saint-Martin.

Réduire

1916

Convoi automobile allemand

Convoi automobile allemand incendié dans la forêt de Villers-Cotterêts.

Réduire

1917

La Bataille de la Somme

Soldats britanniques dans les tranchées aux alentours de Saint-Quentin.

Réduire

1917

Anne Morgan, volontaire Américaine

Pionnière de l'humanitaire, l'américaine Anne Morgan a sillonné la Picardie au volant d'une Ford T à partir de 1917 pour venir en aide aux civils.

Réduire

1917

Bombardement de Saint-Quentin

Avec le repli des forces allemandes sur la ligne Hindenburg passant par Saint-Quentin, la décision est prise par l’armée de vider la cité de ses habitants en mars 1917 vers l’arrière, dans les villes du Nord et en Belgique. La ville, touchée jusqu’alors uniquement par les bombardements aériens concentrés sur le quartier de la gare, est désormais la cible des tirs de l’artillerie française et anglaise qui cherche à déloger l’armée allemande.

Réduire

1917

Raffinerie de Crouy

Raffinerie de Crouy en 1917.

Réduire

1917

L'armée coloniale à Chéry-Chartreuse

Au total, entre 1914 et 1918, plus de 275 000 soldats indigènes ont servi dans l'armée coloniale.

Réduire

1918

L'arrivée des Américains

Les Américains arrivent en renfort au printemps 1918 et participent avec l'armée française à la reconquête de l'Aisne.

Réduire

1918

Prise du pont de Riqueval

L’assaut final a lieu le 29 septembre 1918 aux alentours de Saint-Quentin. Les Américains (30eme Division US) et les australiens, capturent le tunnel tandis que les troupes britanniques s’emparent du Pont de Riqueval, seul pont encore intact sur le canal. Sa capture est un enjeu stratégique, car elle va permettre aux tanks de traverser le canal rapidement et de poursuivre leur offensive en direction de Montbrehain.

Réduire
Vers 1914 Vers 1918